807354389340702

Éclairage à rail : conseils & astuces

Parfois, on ne dispose que d'un seul point de raccordement quelque part alors qu'on voudrait raccorder plusieurs sources lumineuses. L'éclairage à rail peut constituer une solution dans ces cas. Mais à quoi faut-il être attentif lors de la composition d'un rail ?

Quel rail ?

Tout commence par le choix du rail proprement dit. Quelle est votre intention ? Voici déjà quelques éléments à prendre en compte.

1 phase ou 3 phases

Si vous voulez avoir la possibilité de commander séparément les différentes sources de lumière d'un rail, il vous faut un rail triphasé. Si elles doivent toutes s'allumer et s'éteindre simultanément, une rampe monophasée suffit.

Vous trouverez plus d'informations concernant la différence entre ces types de rails sur notre page d'aide relative aux rails mono- et triphasés.

12 V ou 230 V

À l'instar des spots normaux, les rails existent en version 12 V et en version 230 V. Les rails en 12 V sont plus compacts et plus délicats. C'est pourquoi ils sont souvent utilisés dans les vitrines, par exemple chez les bijoutiers. Pour d'autres applications, on utilise souvent des rails en 230 V.

N'oubliez pas qu'avec des rails de 12 V, il faut toujours un transformateur. Celui-ci détermine la quantité de lampes possible sur le rail.

On remarque aussi aux vastes possibilités de choix que c'est le 230 V qui constitue la norme. L'offre de rails en 230 V est beaucoup plus vaste que celle en 12 V. Par ailleurs, les rails triphasés sont également uniquement disponibles en 230 V.

Luminaires

En matière de luminaires, le choix est pratiquement infini. Spots dans tous les formats possibles, suspensions, diffuseurs et même luminaires TL.

Vous ne trouvez pas la suspension que vous cherchez ? Un adapteur de rail vous permet de raccorder sur votre rail n'importe quelle suspension accrochée à son câble d'alimentation.

12V Rail

Installation

Vous avez choisi le rail et les lampes que vous désirez. Avant de procéder à l'installation, il vaut cependant mieux se pencher sur les aspects suivants.

Fixation

Il est possible de fixer un rail de trois manières. Le plus facile est de le fixer directement au plafond ou au mur. Pour une touche décorative supplémentaire, vous pouvez éventuellement aussi suspendre le rail. Cela est possible avec une suspension fixe dotée d'une tringle ou d'une suspension sur câbles.

Si votre rail doit être suspendu, il vous faudra aussi des clips pour fixer le rail à la tringle ou au câble.

Raccordement

Les lampes sur le rail doivent bien entendu être alimentées en courant. Vous devrez donc prévoir une connexion. Lors du choix de votre raccordement, tenez compte de l'endroit où vous allez le placer (au centre du rail ou à l'extrémité).

Vous devez également tenir compte de l'endroit où passe le fil de terre dans le rail. Selon qu'il passe à gauche ou à droite, vous aurez besoin d'un autre raccord. Dans le cas d'un rail droit, cela n'a pas d'importance, il suffit de retourner le rail en fonction de votre connexion.

Accessoires

L'énumération ci-dessus vous permet d'installer un rail droit fonctionnel. Si c'est ce que vous envisagez, il ne vous manque plus qu'une chose : un bouchon d'extrémité. Il viendra parachever joliment les extrémités du rail.

Si vous ne voulez pas de rail droit ou si vous voulez raccorder plusieurs rails, il vous faudra encore des pièces intermédiaires. Pour ces connexions, vous devez faire attention à plusieurs choses.

  • Vérifiez si la terre du rail passe à gauche ou à droite. Les descriptions des raccords indiquent si la terre se trouve à l'intérieur ou à l'extérieur.
  • Les raccords intermédiaires peuvent également avoir une fonction de raccordement. Cependant, ce n’est pas toujours le cas. Le mot d'ordre est : prudence. Avec les rails de 230 V, il n'y a en principe aucune limitation du nombre de rails qu'il est possible de raccorder entre eux.
  • Avec du 12 V, la longueur maximale du rail dépend du transformateur et de la puissance totale des lampes que vous allez fixer. Faites-vous conseiller par l'un de nos spécialistes en éclairage.

Track lighting

Pendant lights on rail

Conclusion

Au final, de quoi avons-nous besoin pour installer un rail complet ?

  • Un rail : faites votre choix entre le 12 V et le 230 V, ainsi qu'entre le mono- et le triphasé. Avec des rails de 12 V, vous avez également besoin d'un transformateur ou d'une alimentation.
  • Choisissez les luminaires que vous souhaitez fixer sur votre rail. Tenez compte du fait qu'il faut encore commander séparément une source lumineuse pour certains luminaires.
  • Où est votre point de raccordement ? Selon qu'il est au centre ou au bout du rail, il vous faudra un raccordement différent.
  • La fixation du rail proprement dit. Vous pouvez le fixer au plafond, mais aussi le suspendre par la tringle ou le câble.
  • Veillez à commander en même temps tous les accessoires, tels que les raccords et bouchons d'extrémité. Dans le cas des raccords, vérifiez si la terre est à l'intérieur ou à l'extérieur.

Si vous tenez compte de tous ces aspects, vous devriez pouvoir faire votre choix sans problème parmi notre énorme assortiment de rails d'éclairage.

© 2000 - 2018(Elektriciteit Paul de Meutter CV)

Le contenu de ce site web, y compris les marques commerciales, brevets, copyrights, droits sur des bases de données, plans et modèles, images, noms de société et de produit et/ou autres droits (de propriété intellectuelle) est protégé par les droits de propriété intellectuelle détenus par dmlights ou tout tiers légitime. Vous ne pouvez pas utiliser et/ou modifier le contenu protégé décrit au présent article, y compris par copie, prêt, reproduction ou utilisation du contenu de la base de données de dmlights ou par toute utilisation sous quelque forme que ce soit, sans l'autorisation écrite préalable de dmlights. Toute infraction fera l'objet de poursuites en vertu de la législation en vigueur.